Le programme de péréquation du Canada est injuste et inefficace : Maxime Bernier

OTTAWA — Aujourd’hui, Maxime Bernier a annoncé qu’il rendra le système canadien de péréquation plus équitable.

Plutôt que de maintenir la trappe à pauvreté qu’est devenu notre système de péréquation, Maxime Bernier propose de créer un environnement qui encouragera les provinces à réussir et à prospérer au lieu de compter sur l’aide d’autres régions du pays.

Le plan de Maxime Bernier comporte deux éléments clés :

  • Geler immédiatement l’enveloppe consacrée à la péréquation afin d’arrêter les dépenses toujours croissantes.
  • Former un comité parlementaire qui aura pour mission de revoir la formule de péréquation, en proposant des solutions de bon sens qui inciteront les provinces à faire croître leurs économies.

Ces changements contribueront à promouvoir des politiques favorables à la croissance dans chaque province, sans imposer la volonté d’Ottawa dans les secteurs de compétence provinciale.

CITATIONS CLÉS DE MAXIME BERNIER :

« L’argent de la péréquation encourage les provinces qui en reçoivent à maintenir un fardeau fiscal élevé et à intervenir davantage dans leur économie. Elles ne sont pas autant incitées à rendre leur économie plus compétitive parce qu’une plus grande croissance du secteur privé ferait en sorte qu’ils recevraient moins d’argent de la péréquation.

« Ce système est semblable aux programmes d’aide sociale mal conçus qui n’encouragent pas les bénéficiaires à travailler, parce qu’ils perdraient alors tous leurs avantages et seraient moins riches que s’ils restent sur l’aide sociale. C’est ce qu’on appelle une trappe à pauvreté. »

« Mon approche respectera les provinces et notre Constitution. Mon approche respectera les contribuables, de partout au pays, qui financent ce programme et exige des résultats. »

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite

Vous n'êtes pas membre du Parti populaire du Canada? Vous pouvez vous inscrire pour recevoir notre infolettre!

(Les membres du PPC n'ont pas besoin de s'inscrire, ils la reçoivent automatiquement.)

Parti populaire du Canada