Les confinements sont en train de nous tuer!


La réponse des gouvernements fédéral et provinciaux à la pandémie du COVID-19 a été désastreuse.

Depuis huit mois maintenant, ils imposent différents niveaux de confinement.

Les confinements tuent notre économie.

D'innombrables entreprises seront forcées de fermer.

Les déficits montent en flèche. Nous sommes essentiellement en faillite.

Et Trudeau exploite cette crise pour dépenser encore plus, créer de nouveaux programmes sociaux et imposer le socialisme avec l’aide du NPD de Jagmeet Singh.

Mais le pire, c'est que les confinements ne fonctionnent pas. Ils vont tuer plus de gens que le virus lui-même.

Des milliers de patients cancéreux ne sont pas diagnostiqués et ne reçoivent pas de traitement.

La dépression, l'anxiété et le suicide sont en hausse. La violence domestique est en hausse.

Les confinements tuent également nos droits et libertés fondamentaux.

Ces mesures de confinement autoritaires sont, pour la plupart, imposées par les gouvernements provinciaux.

Mais cela ne veut pas dire qu’Ottawa ne peut rien faire pour les empêcher.

Les responsables de la santé publique fédéraux et provinciaux travaillent ensemble.

Si j'étais premier ministre, je licencierais immédiatement Theresa Tam et la remplacerais par une personne compétente et ayant une approche rationnelle de la pandémie.

Au lieu de renflouer les provinces en leur envoyant plus d’argent, je dirais aux premiers ministres provinciaux que s’ils choisissent de fermer leur économie, ils n’auront pas un sou.

Surtout ceux de l'Ontario et du Québec, qui ont imposé les mesures les plus draconiennes.

Je suis le seul politicien fédéral à avoir publiquement pris position contre les confinements.

Hier, j'ai de nouveau marché pour la liberté à Toronto avec des milliers de Canadiens qui s'opposent aux confinements autoritaires.

J'appuie ceux qui luttent pour nos droits, comme l'avocat Rocco Galati le député provincial de l'Ontario Randy Hillier.

J'ai besoin de VOTRE appui. Svp contribuez 2 $ aujourd'hui pour m'aider, moi et le Parti populaire, à combattre cette folie.

Un énorme merci,
-Maxime

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite

Vous n'êtes pas membre du Parti populaire du Canada? Vous pouvez vous inscrire pour recevoir notre infolettre!

(Les membres du PPC n'ont pas besoin de s'inscrire, ils la reçoivent automatiquement.)

Si vous vous êtes désabonné(e) par le passé, mais que vous souhaitez vous réinscrire; veuillez utiliser ce formulaire.

Parti populaire du Canada