Libérer le potentiel économique du Canada

Politique

L’une des grandes réalisations du gouvernement conservateur de Stephen Harper a été de réduire l’impôt sur le revenu des entreprises de 22 % en 2007 à 15 % en 2012. Mais nous pouvons encore faire mieux. Le taux combiné de l’impôt sur le revenu des entreprises place le Canada au 15e rang parmi les pays de l’OCDE. En réduisant le taux fédéral à 10 %, on augmentera le rendement sur l’investissement après impôt et, par conséquent, on encouragera les entreprises à investir davantage. Cela créera des emplois et libérera les forces productives du Canada. C’est le bon plan.

Pour en savoir plus sur cette politique

Politique

Les conservateurs croient que le libre marché est le fondement de la prospérité. Et nous avons un solide bilan en matière de commerce, de l’Accord de libre-échange nord-américain à l’Accord économique et commercial global avec l’Europe, en passant par le Partenariat transpacifique. Mais il y a plus à faire. Nous devons terminer les négociations avec l’Inde. Nous devons entamer des négociations avec la Chine. Un accord de libre-échange entre le Canada et la Chine permettrait d’accroître les exportations canadiennes de près de 8 milliards de dollars par année. Cela augmenterait le revenu des ménages canadiens de près de 6 milliards de dollars par année. Et cela créerait 25 000 emplois canadiens bien rémunérés. C’est le bon plan.

Pour en savoir plus sur cette politique

LIBRE-ÉCHANGE AVEC LA CHINE - communiqué de presse

LIBRE-ÉCHANGE AVEC LA CHINE

Politique

Il existe une façon simple pour le gouvernement fédéral de faire preuve d’équité envers toutes les régions du pays, envers toutes les industries et envers les contribuables. Il s’agit d’arrêter complètement de subventionner les entreprises et de réduire leurs impôts. Ce n’est pas seulement équitable, mais c’est plus efficace économiquement. Les acteurs d’un libre marché peuvent prendre de bien meilleures décisions que les bureaucrates à Ottawa. Et cela mettra fin à la pratique constante de toujours donner plus d’argent à des entreprises défaillantes et mal gérées. Mettre fin à cette pratique du gouvernement de départager les gagnants des perdants est le bon plan.

Pour en savoir plus sur cette politique

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite

Vous n'êtes pas membre du Parti populaire du Canada? Vous pouvez vous inscrire pour recevoir notre infolettre!

(Les membres du PPC n'ont pas besoin de s'inscrire, ils la reçoivent automatiquement.)

Parti populaire du Canada