Parti

À propos Coordonnateurs régionaux et provinciaux États financiers

Plateforme

Liberté d'expression Finances publiques Économie Questions autochtones Anciens combattants Identité canadienne Voir plus...

«Ça fait tellement de bien d'appuyer un parti avec des principes clairs, qui les défend ouvertement, avec passion et conviction!»

Achetez une Adhésion Faites un don

Inscrivez-vous à notre infolettre

notre infolettre

Partagez sur les médias sociaux

Communiqué - Un gouvernement PPC luttera contre l’idéologie du genre radicale

Abbotsford, COLOMBIE-BRITANNIQUE, 4 septembre 2021 – Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, promet de changer divers lois et règles mis de l’avant par des militants trans radicaux qui sont préjudiciable pour les femmes, les enfants, les gais et les lesbiennes. Il a fait cette annonce ce matin lors d’un arrêt de campagne à Abbotsford en Colombie-Britannique.

Déclaration de Maxime Bernier :

« Le Parti populaire croit que les adultes peuvent s'identifier au genre qu'ils souhaitent et subir les procédures médicales qu'ils souhaitent afin de changer de sexe. Ils doivent être respectés et jouir des mêmes droits que tous les autres Canadiens.

Cependant, avec le soutien actif de l'extrême-gauche woke et des libéraux de Trudeau, une minorité d'activistes trans radicaux tentent de transformer la société d'une manière qui restreint les libertés de chacun. Ce programme radical s'avère particulièrement préjudiciable pour les femmes, les enfants, les gais et les lesbiennes.

La loi C-16 a reconnu l'auto-identification de genre et ouvert la porte au discours forcé. Depuis, des entreprises et agences gouvernementales ont interdit l'utilisation de mots comme « femme » et « mère » en faveur de « personnes qui ont des règles » et « personnes qui accouchent », qui nient l'existence des femmes.

Les femmes sont confrontées à des hommes dans les vestiaires et les salles de bain. Des criminels violents biologiquement mâles qui s'identifient comme des femmes sont incarcérés dans des prisons pour femmes. Les femmes doivent injustement compétitionner avec des hommes biologiques dans le sport.

Des garçons et filles souffrant de dysphorie de genre sont encouragés à entreprendre une transition, alors que la plupart d'entre eux deviendraient des adultes gais et lesbiennes en bonne santé. Avec le projet de loi C-6, les libéraux veulent criminaliser le counseling thérapeutique pour les aider à accepter qui ils sont au lieu de détruire leur corps.

Un gouvernement du Parti populaire abrogera C-16 et modifiera C-6 pour protéger les enfants contre les médecins et les militants prédateurs; nous protégerons les femmes et les hommes des intrusions de membres de l'autre sexe; et nous maintiendrons des sports pour les femmes auquel les hommes biologiques ne peuvent pas participer. »

– 30 –

Contact: Pour plus de renseignement, svp écrivez à [email protected]pulaireducanada.ca