Parti

À propos Coordonnateurs régionaux et provinciaux États financiers

Plateforme

Liberté d'expression Finances publiques Économie Questions autochtones Anciens combattants Identité canadienne Voir plus...

«Ça fait tellement de bien d'appuyer un parti avec des principes clairs, qui les défend ouvertement, avec passion et conviction!»

Achetez une Adhésion Faites un don

Inscrivez-vous à notre infolettre

notre infolettre

Partagez sur les médias sociaux

États financiers 2020


Le Parti populaire du Canada a récemment déposé ses états financiers audités 2020 auprès d'Élections Canada, conformément à la réglementation. Ce rapport couvre la période de 12 mois entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020.

Nous aimerions ici mettre en évidence les principaux éléments de ce rapport afin que vous soyez au courant de la situation financière du Parti en tant que membre, bénévole dévoué, partisan, ou en tant que donateur ou donateur potentiel. Vous pouvez lire le rapport complet ici.

REVENUS

En 2020, le parti a recueilli 963 059 $ en dons et 64 407 $ en frais d'adhésion. Après l’ajout des transferts et des revenus d’intérêts, les recettes totales en 2020 s’élevaient à 1 146 607 $.

SALAIRES ET HONORAIRES PROFESSIONNELS

La principale source de dépenses en 2020 a été les salaires et avantages sociaux, pour un montant de 395 690 $. Le Parti avait quatre employés à plein temps au début de l’année et six à la fin de l’année, incluant le chef. M. Bernier n'a reçu aucun salaire ou compensation du Parti en 2018 et 2019, car il recevait alors un salaire de député. M. Bernier n'a commencé à recevoir un salaire qu'au début de 2020 et son salaire pour cette année a été de 104 000 $.

Contrairement à d’autres partis, le Parti n’a pas demandé de recevoir de subvention salariale pour la COVID-19 du gouvernement fédéral. Le Parti a également payé 73 428 $ en honoraires professionnels à des contractuels.

HONORAIRES D'AVOCAT

Le Parti a dépensé 61 366 $ en frais juridiques en 2020 pour se défendre dans diverses poursuites engagées contre lui. Les frais de la poursuite en diffamation en cours contre Warren Kinsella ne sont pas payés par le Parti mais par M. Bernier lui-même.

DÉPENSES DIVERSES

En 2020, le parti a dépensé les sommes suivantes en :

  • Publicité = 42 226 $
  • Voyages = 32 454 $
  • Fourniture de bureau = 29 301 $
  • Base de données = 40382 $
  • Télécommunications = 7182 $
  • Intérêts et frais bancaires = 28 338 $
  • Loyer = 19 284 $

Le Parti a transféré 42 280 $ aux candidats dans les élections partielles d’octobre 2020 à Toronto-Centre et York-Centre.

Notez qu'à la suite de l'éclosion de la pandémie COVID-19, et afin de réduire les coûts pendant cette période d'incertitude, le Parti a fermé son bureau de Gatineau en juin 2020 et n’a rouvert un bureau à Ottawa qu’en juillet 2021 en préparation des élections générales. Tout le personnel a travaillé à distance pendant cette période.

SURPLUS

Le Parti gère ses finances de façon responsable, n'a emprunté aucun montant pour mener sa campagne électorale à l'automne 2019, et n’a aucune dette. Grâce à la générosité de nos donateurs, nous avons terminé l'année 2020 avec 431 635 $ en trésorerie et équivalents de trésorerie. Cela servira de coussin pour des élections générales anticipées prévue à l’automne 2021.

CONCLUSION

La gestion d'un parti nécessite le travail de milliers de bénévoles, mais implique également des coûts inévitables. Nous sommes fiers de ce qui a été accompli par le Parti populaire du Canada jusqu'à présent et nous remercions les généreux donateurs qui ont rendu cela possible. Si vous voulez aider le Parti à être mieux préparé financièrement à vendre son audacieuse plateforme qui donne la priorité aux Canadiens et à lutter pour la liberté, la responsabilité, l'équité et le respect lors des prochaines élections, nous vous invitons à faire un don ici.

Merci beaucoup,
L'équipe du PPC
11 août 2021

* * *

Archives

États financiers 2018-2019